fbpx

L’ORTHOGRAPHE, UN FREIN À L’INSERTION PROFESSIONNELLE

L’ORTHOGRAPHE, UN FREIN À L’INSERTION PROFESSIONNELLE

Selon le dernier baromètre Voltaire, les Français ne maîtrisent pas la moitié des règles d’orthographe. Ces lacunes en français peuvent être un obstacle dans la recherche d’emploi, tout comme dans la progression de carrière.
Seulement 49,1 % des règles d’orthographe sont maîtrisées par les Français. C’est ce que fait ressortir le dernier baromètre Voltaire, un service en ligne de remise à niveau en français, qui a mené une étude auprès de 8 762 de ses utilisateurs, publié le 4 juin.

Si de telles lacunes peuvent valoir un zéro en dictée quand on est encore à l’école, une fois sur le marché de l’emploi, les conséquences peuvent être aussi importantes. À la moindre bévue, le CV ou la lettre de motivation risque de partir directement à la poubelle.

Christelle Martin Lacroux, maître de conférences en sciences de gestion à l’université de Grenoble Alpes a étudié l’impact des fautes d’orthographe dans un dossier de candidature chez les recruteurs.

Elle affirme que ces erreurs sont un véritable frein, qu’elles soient de simples fautes de frappe ou non, perçues comme un manque de professionnalisme. Y compris pour des emplois où on n’est pas amené à écrire. « La faute de clavier est pénalisée, mais celle d’orthographe est associée à quelque chose de plus grave, explique-t-elle. Les recruteurs y voient même un manque de compétences, voire d’intelligence pour certains. »

Lire la suite de l’article sur La Croix

EN SAVOIR PLUS

—————————–

—————————–

Ils se mobilisent pour le Défi de l’orthographe

Bénévolat

Pourquoi les étudiants font-ils du bénévolat ?

Comment parrainer un collégien près de chez vous ?

Ils s’engagent sur Internet 10 mn par semaine

VSC

Service Civique : L’expérience qui transforme !

Inégalités sociales à l’école : est-ce une fatalité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *